La vidéo de Maître VERGES

Maître Jacques Verges dénonce sur le net une justice discriminatoire, cette interview révèle bien une justice indulgente pour les riches et les puissants et dure pour les pauvres...

Commentaires

1. Le samedi 13 janvier 2007, 18:27 par Lagoutte

C'est exactement ce que nous vivons personnellement.
Merci à vous pour ce témoignage vidéo.
Maitre Verges a dit exactement nos ressentis, nous sommes surement et malheureusement trop nombreux à vivre la justice( l'injustice) à plusieurs vitesses.

Je vous envoie un mail.
Lagoutte Sylviane.

2. Le mardi 10 avril 2007, 21:50 par LEFEBVRE

Bonjour Maître VERGES ,
J'ignore si ce mail vous sera communiqué , mais je fais appel à vous .
Accidenté de la route en 1995 , je fus indemnisé par le Fondes de Garantie , le tiers adverse étant non identifié , la Cour de Cassation de Orléans a jugé utile de m'obliger à rembourser en partie le fonds de garantie à concurrence de 70000€ .
J'ai déjà subi de gros dommages corporels par amputation de la jambe gauche et en plus on me ruine , je devrai vendre ma maison que je n'ai pas terminé de payer .
Je vous lance un appel au secours afin de faire éxaminer mon dossier par une justice digne de ce nom .
Je vous prie d'agréer , Maître , à ma plus haute considération ;
Hubert LEFEBVRE

3. Le lundi 4 juin 2007, 10:04 par hubert

merci de transmettre à Maître VERGES
Maître VERGES
Je souhaite voir éxaminer mon dossier délibéré en casstion en ma défaveur ,je dois rembourser au fond de garantie plus de 70000 €
J'ai relevé des vices de forme dans le procès verbal de police dressé le 09/11/95 date de mon accident routier avec délit de fuite du responsable et non identifié .
Aujourd'hui , personne n'a cru ou n'a voulu entendre mes déclarations , y compris mon avocat Maître BEYNET .
Je fais appel à vous , mon dernier recours
Salutations respectueuses
Hubert LEFEBVRE

4. Le vendredi 15 juin 2007, 10:54 par GERVASI Pierre

Maître.

Je viens de découvrir votre vidéo. je regrette infiniment que vous n'ayez pu m'assister lors de mon procès d'appel le 15 mars 2007 à GRENOBLE. J'ai formulé un pourvoi en cassation mais peu d'espoir. pourtant comme je vous l'avais écrit, je suis bien victime de l'acharnement des juges du parquet de GRENOBLE a me rendre coupable. Vous pouvez prendre connaissance de mes allégations sur le site de mon comité de soutiens. www.s-p-g.info
merci quant même..

5. Le lundi 23 juillet 2007, 10:22 par sylvie

Maitre Verges
je souhaite de tout coeur que mon mail sois lu de vous car je suis désespéré. la justice m'a retiré la garde de mes 2 enfants en bas age en 2006. leur père est soupçonné de choses très grave sur l'un de mes enfants mais aucune charge ne pèse contre moi.
Mais le juge ne veut plus me rendre mes enfants alors que leur père ne vit plus chez moi. mes enfants sont très malheureux et moi aussi.
j'envisage très sérieusement une grève de la faim si mes petits ne me sont pas rendus rapidement. vous etes mon dernier recours. aidez moi s'il vous plait. merci.

6. Le samedi 4 août 2007, 23:47 par riad

maitre je suis un algerien de 36 ans je suis en algerie ma mèrè et fancaise je n'ai pas revue ma mèrè depuis 11 ans j'ai demander un visa mais il m'on repondus par non je ne sais pas pourquoi ma mèrè a 62 an je vais mourir de nostalgie j'ai un grand espoir en votre personalite

7. Le samedi 18 août 2007, 08:54 par DESENDER

Maitre,
J'admire votre force de défendres les opprimés.
Je suis victimes d'un groupe de macho, chassuers de surccroit.
J'ai subi des violences physiques en 1986 ; classé sans suite
je suis partie de mon domicile refusant la violence et j'ai découvert l'emprise de mon mari sur toute ma culture : nous étions différent et lui à cette période je l'avais a charge économique!
J'ai voulu me suicider mais ce fut raté!
je suis revenu pour mes enfants et que ma fille finisse sa scolarité normalement ! cela m'a couté 80 000 F que j'ai dû donner....
de nouveau en novembre et décembre 1989 j'ai subi des sévices et les gendarmes étaient complices refusant ma dépoasition de plaitne jusqu'ua jour ou j'ai été hoispitalise avec 12 j ours d'ITT je suis partie et les gendarmes ont refusé de noté sur le procés verbal que j'étais contrainte de quitter le domicile conjugal!
bien sur mon ex mari s'est mettre en invalidité pur se faire entretenir : cela a toujours été son voeux !
Mais le notaire à la dissolution des biens a favorisé mon ex mari car ils chassent ensemble!
cela se passé le 1er févier 1994
la ma mère est décédée et un testament me déshéritede la quotité disponible alors que j'ai toujours effectué des démarches pour des plus values immobilières et autres affaires....
le testamen, comme par hazard est chez le même notaire et la date et du 12 févirer 1994 soit 11 onze jours après mon hara kiri!
par contre chez le banquier un acte de capitalisation est bien dans les normes pour les cins enfants que nous sommes!
Je soupconne ce dit notaire d'influence négative sur ma mère et sur ce testament car c'est aussi un ami de mon frère (dont la compagne me desteste)
Si je pouvais être éclairci sur cette emprise d'homme violents...
Très respectueusement
Brigitte DESENDER

8. Le lundi 3 septembre 2007, 10:43 par mayan

je me permet de vous érire pour savoir mes droits? je vivait depuis 2 ans avec un homme qui n'était pas divorcé et pour lui et par amour j ai tout perdu mes bien et mon travail car celui ci disait qu il travaillait pour deux. maintenant il a decicidé de repartir chez sa femme au bout de 5 ans de séparation.moi je nai plus rien ni travail ni argent et je suis sous médicaments antidépresseur et anxiolitique, j ai du mal a m en remettre car le choc a été violent.je voudrais savoir si il a le droit de me mettre dehors de son appartement dans les conditions ou je suis actuellement

9. Le lundi 8 octobre 2007, 15:43 par mageric

Je viens de regarder votre video Maître et je suis surprise qu'un homme puissant comme vous puisse faire, les mêmes constats que moi.
vous en tant qu'avocat et moi un subissant ce que vous avez dénoncé ici.
C'est en souhaitant vous contacter par tous les moyens. annuaire, site internet etc.... Alors si vous lisez mon mail..... J'ai bien peur d'avoir pire à vous communiquer. Avec tout le respect des causes défendues ici et là-bas..........

10. Le mercredi 10 octobre 2007, 11:16 par gabriel

Madame, Monsieur,
Le caractère surréaliste et injuste de ma situation, les questions que je me pose et que je pose aux institutions, aux intellectuels et à toute la société m’amènent à vous interpeller.
Peut-être pourriez vous ainsi partager mes questionnements et mettre à profit votre expérience, vos convictions et votre notoriété pour sauver une famille en détresse et redonner de l’espoir à l’endroit où il manque cruellement.
Je rêve que Me Vergès s'intéresse à mon cas.

Ma situation :

Pour avoir fait preuve de solidarité et même d’altruisme en hébergeant un individu nécessiteux, ma vie entière en a été bouleversée et je me retrouve au bord du gouffre.
Cet individu m’a volé mon passeport français et mon numéro de sécurité sociale pour me fabriquer une nouvelle identité dont lui et ses complices se servent depuis 15 ans pour commettre tout ce qu’il est possible d’imaginer comme actes de malveillance. La durée exceptionnelle de leur impunité renforce leur malsaine créativité. Ils peuvent demeurer sereins puisque les conséquences n’affectent que ma famille et moi.
Nous sommes donc injustement harcelés depuis 15 ans par l’administration (impôts, police, gendarmerie…) et par de multiples créanciers escroqués.
Chaque année apporte son lot d’invraisemblables accusations. Je fais l’objet régulier de redressements fiscaux, d’accusations de coups et blessures ou d’infractions au code la route, d’interdiction bancaire ou de saisies sur salaire.
Les conséquences psychologiques, philosophiques et matérielles sont logiquement très nombreuses. Mon regard sur les institutions est devenu très critique et mes propres convictions sont ébranlées. Ma carrière dans la fonction publique ou mes projets pour ma famille ont subi une orientation inattendue et dégradante. Mes finances ne sont même plus suffisantes pour garantir le minimum vital à ma troisième fille devant rejoindre ce monde impitoyable au mois de décembre prochain.
Je peux même dire que ma propre intégrité morale et physique est fortement menacée.

Mes actions :

Par discipline et idéalisme j’ai porté, systématiquement et maintes fois, plainte auprès du doyen des juges d’instruction ou auprès du procureur de la république, avec ou sans constitution de partie civile, soutenu ou non par un avocat.
J’ai eu la faveur de juges parmi l’élite française, en particulier du pôle financier de Paris. J’ai eu l’honneur de solliciter la faveur des deux derniers Présidents de la République comme leurs ministres de l’intérieur et de la justice notamment pour ces derniers leur service « de la protection des libertés individuelles. J’ai appelé à l’aide les partis politiques dont j’entends encore les sermons à l’approche des élections, nous promettant chacun la meilleure des sociétés.
J’ai pu interpeller des journalistes parmi les plus réputés intègres et soucieux de leur fonction. J’ai écrit aux quotidiens et hebdomadaires de conviction ou enclins à l’ostentation. J’ai sollicité députés, médiateurs de la république ou d’autres éminentes personnalités. J’ai fait appel aux services d’aide aux victimes et aux services sociaux.
J’ai même écrit au grand justicier des temps modernes, monsieur Julien Courbet vers lequel tout le monde me renvoyait y compris des gendarmes ou agents de police.
En dépit de cet acharnement et de cette agitation, j’en suis toujours au même point, le même cercle vicieux et infernal se remet en marche de plus belle, et je me retrouve tout seul face à une machine à détruire (par l’inaction) infernale. Pendant ce temps ma résistance faiblit à chaque fois un peu plus.

Mes questionnements :

Ce spectacle de non-assistance à personne en danger et de mise à mort programmée doit-il aller jusqu’à son terme pour satisfaire l’appétit de sensationnel dont raffolent les médias et leurs consommateurs et qu’enfin cette situation soit digne d’intérêt ?
La justice est-elle un jeu de hasard ou est-elle à ce point empêtrée dans ses connivences pour ne s’intéresser qu’aux confréries auxquelles elle appartient ou qu’elle cherche à combattre ? Le rapport de cette justice aux petites gens ne se limite donc qu’à les maintenir dans leur condition ?
Les institutions peuvent-elles démissionner à ce point et promouvoir en même temps un certain sens civique ?
Doit-on accepter le spectacle d’avilissement de nos institutions et faire semblant de les respecter ?
Doit-on considérer tout cet étalage de vertu dans les médias comme une vaste comédie ?
Sommes-nous condamnés à ne cultiver avec sincérité que notre animalité ?
La promesse de grandeur des élites et des dirigeants est-elle vraiment vouée à rester vaine pour que personne n’ose se « mouiller » lorsque la démarche est désintéressée et courageuse ?
L’idée qu’ils se font de leur pouvoir leur suffit-il et suffit-il à leur pardonner les dysfonctionnements les plus inacceptables?
Doit-on accepter de perdre foi en tout et finir par succomber à des pulsions meurtrières comme poussé dans ce sens par la société ?

Mes espoirs :

Mes derniers espoirs reposent maintenant sur la communauté des intellectuels et des artistes que je considère comme ceux qui nous aident justement à affronter les épreuves et à profiter des plaisirs quand cela est possible.
Que quelqu’un parmi cette vaste famille se sente concerné au risque de trouver vains ses propres engagements.
Que l’action médiatique qui reste la plus efficace dans les sociétés actuelles permette une action humaine, humaniste et juste auprès du voisinage avant de la chercher à l’autre bout du monde, et que la notoriété se mette vraiment au service de la justice sociale.
Que l’action de l’intellectuel et du spirituel retrouve sa plénitude et qu’elle donne vraiment du sens à la vie.


Madame, Monsieur, je tiens à m’excuser de vous avoir pris un peu de votre temps précieux et de cette intrusion dans votre existence. Mais vous aurez compris que ma démarche est conditionnée par la détresse et le désespoir.
J’espère avoir atteint une fibre sensible chez vous et tout intérêt que vous porteriez à cette situation « digne d’Ubu et Kafka » (comme le titrait le seul quotidien à avoir écrit un article) me serait très réconfortant.
En attendant, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments respectueux.

Pièce jointe :
Article de la « dépêche du midi » ci-dessous :


Publié le 20 Septembre 2007 Actualisé le 20 Septembre 2007 à 11:52

ESCROQUERIE. VICTIME DU VOL DE SON PASSEPORT EN 1992, GABRIEL SABATIER, 30 ANS, EST DEPUIS POURCHASSÉ PAR LES CRÉANCIERS MALGRÉ PLUSIEURS PLAINTES ET DES APPELS À L'AIDE.
« Ils ont fait de ma vie un enfer »

D'une pile de documents, Gabriel Sabatié extrait une lettre de la trésorerie de Saint-Denis, en région parisienne. « C'est la dernière : 720 € d'amendes. Elle vient d'arriver au service du personnel de l'université avec obligation de payer. C'est la moitié de mon salaire ». Cette demande arrive après des dizaines d'autres. « Cela ne s'arrête jamais. En juin, on me réclamait 2651 € ! Et un gendarme m'a appelé. Il voulait saisir les deux Audi dernier cri que j'avais soi-disant achetées… »
PASSEPORT VOLÉ EN 1992
L'acheteur de ces berlines, comme le conducteur qui a accumulé les PV en Seine-Saint-Denis s'appelle bien Gabriel Sabatier, né le 23 mars 1967 à Bourges. « Oui mais ce n'est pas moi. Quand j'étais étudiant en région parisienne, je me suis fait voler mon passeport. J'ai déposé plainte en janvier 1992. Dix mois plus tard, une femme m'a averti. Elle connaissait la personne qui utilisait mes papiers. Cet homme avait ouvert des comptes, acheté une voiture… J'ai déposé plainte devant un juge d'instruction de Nanterre contre cet individu. Seulement cet homme a réussi à s'en sortir. Et depuis, mes ennuis n'ont jamais cessé. En région parisienne, il y a sans doute plusieurs personnes qui utilisent mon identité », raconte ce technicien en informatique, père de bientôt trois enfants.
DIGNE D'UBU ET KAFKA
Au chapitre des ennuis, Gabriel Sabatier pointe une interdiction bancaire de 5 ans, l'impossibilité de réaliser le moindre crédit ou encore une incroyable histoire de violence en septembre 2001. « J'ai été poursuivi pour avoir boxé un client dans un magasin Go Sports du XIe arrondissement à Paris. J'étais censé jouer les vigiles alors que je surveillais les ordinateurs de la fac, ici à Toulouse. Là aussi, j'ai déposé plainte au pôle financier à Paris. Tout était faux, même l'entreprise où travaillait le videur sous mon nom… » Quelques semaines plus tard, toujours en 2001, l'administration fiscale le redresse d'un peu moins de 10 000 €. « Je n'avais pas déclaré des revenus en région parisienne. Des gens qui travaillaient, toujours sous mon nom, pour différentes entreprises. Encore une chance que je sois toujours à mon poste à la fac. Depuis 1995, j'ai dû être absent 15 jours pour maladie. On ne peut pas m'accuser de monter à Paris pour travailler à l'œil », complète l'intéressé, presque zen.
« J'arrivais tant bien que mal à supporter tout ça. Quand je sors mon dossier, mes plaintes, les huissiers, le fisc comprennent ma situation. Sauf qu'à chaque fois, je dois écrire en recommandé, payer les frais bancaires, etc. Ma femme attend notre troisième enfant. Elle n'en peut plus. Elle en a assez d'accueillir les huissiers à la maison. »
Longtemps, Gabriel Sabatier a cru que la justice allait régler son problème. Aujourd'hui, il n'espère plus rien. « Le procureur de Paris ne me répond même plus. Je n'ai aucune nouvelle de ma dernière plainte en mars 2005. Encore une usurpation d'identité pour 452 € de PV. J'ai tenté l'arbitrage du médiateur de la République, mais lui aussi s'est déclaré impuissant. J'ai écrit partout : le Président Chirac, les ministres de l'Intérieur, de la Justice… Je viens de saisir Rachida Dati. Parfois j'ai des réponses polies mais rien ne change. »
Et surtout pas les mauvaises surprises. Le renouvellement à deux reprises de son passeport n'a posé aucun problème. Et il vient d'apprendre que son permis de conduire datait de 1993. « Amusant. Je l'ai passé seulement en 1997, à la naissance de ma première fille… »
Jean Cohadon

Sous fausse identité depuis 2000
Un homme, dont l'identité reste à déterminer avec précision, a été condamné hier après-midi en comparution immédiate à sept mois de prison par le tribunal correctionnel de Toulouse, plus 5 ans d'interdiction du territoire national, pour usurpation d'identité et utilisation du nom d'un tiers. Cet homme originaire du Maghreb, sans doute d'Algérie, vivait depuis 2000 sous le nom d'un homme, déjà connu par les services de police. Et c'est ce qu'il l'a perdu quand il a été contrôlé en début de semaine par les policiers. Les enquêteurs attachés au commissariat centre ont poursuivi leurs investigations et ils ont découvert que les empreintes de leur « Djamel » ne correspondaient pas avec celle du « vrai » Djamel… Avec cette identité usurpée en 2000, le suspect avait réussi à obtenir de « vrais » papiers de la part de la préfecture. Et depuis, il vivait « tranquillement »…

Les faux « fafs », la spécialité des « Blacks »
Incroyable l'affaire dont est victime Gabriel Sabatier ? Elle ne surprend pas plus que ça les policiers toulousains. « C'est l'illustration d'une enquête mal ficelée au départ. Une enquête mal traitée et qui débouche sur un imbroglio impossible », estime un officier, habitué du travail judiciaire. Et, à écouter les habitués des dossiers d'investigation, quand l'affaire est lancée, difficile d'arrêter la machine…
« Les faux fafs, les faux papiers et les escroqueries qui les accompagnent, c'est presque la spécialité des Africains. Ils sont malins et subtils. Ils en usent et en abusent. Sur la base d'une vraie identité, ils en fabriquent plusieurs officielles. Et contrer une telle usurpation est très difficile », confie un autre enquêteur qui connaît bien les mœurs de la Capitale. Zaïre, Côte d'Ivoire et autres pays d'Afrique noire « offriraient » à la France quelques aigrefins particulièrement avertis sur ces pratiques très rémunératrices et pas toujours évidentes à établir de manière solide pour obtenir la condamnation des coupables devant un tribunal.
« Des enquêtes sur des escroqueries aux crédits, aux prestations sociales, aux déclarations diverses sont nombreuses sur les étagères des services parisiens, prévient un policier. Pour la victime, c'est souvent sans fin. En plus, si on signale l'identité utilisée, cela risque de se retourner contre la victime qui peut devenir, à l'autre bout de la France, le suspect numéro 1 à l'occasion d'une vérification de routine où d'un passage au contrôle lors d'un voyage à l'étranger », explique un enquêteur. Une réalité qui n'a d'ailleurs pas échappé à notre victime toulousaine qui n'est jamais chaude à l'idée de repartir au Niger, là où son grand-père, un Ardéchois aventurier est parti en 1930 à la découverte d'un continent…
J.C.
© Copyright - La Dépêche du Midi-

11. Le jeudi 11 octobre 2007, 16:41 par VANGOGH

Je ne sais si ce message vous parviendra cher maître, suite à une expertise graphologique(fausse) d'un expert nommé par un tribunal d'instance, je suis condamnée. En effet, mon ex concubin nie avoir signé des documents de prêts ,j'ai des preuves signées de sa main, une lettre avouant ses signatures et d'autres écris. Depuis le début de cette affaire j'ai tout perdu, ma famille m'aide financièrement je vis un calvaire pour survivre. J ai fait faire une expertise graphologique privée qui s'avère positive me concernant, mon ex concubin a menti depuis 5 ans devant les tribunaux, il me reste la cour de cassation et mon dossier à des vices de procédures qui sont très nombreuses.Aussi je cherche à vous contacter par tous moyens existants, il me reste un mois et demi pour qu'enfin la justice prenne en compte qu'elle s'est trompée de personne. Si mon dossier attire votre attention, cher Maître, je serai honorée afin que nous puissions débattre de cette affaire.
Edwige

12. Le mercredi 24 octobre 2007, 14:13 par elisabeth LAVEZZARI

Cher Maître,
Il n'y a pas qu'en France que la justice est à deux vitesses et que les droits des plus faibles sont ignorés et bafoués..
Je suis française, revenue en France depuis 5 ans et j'ai vécu 30 ans aux Pays Bas. En procès de divorce avec mon ex-mari (de nationalité britannique mais vivant encore aux Pays Bas) depuis 1999, j'ai encore affaire au système judiciaire néerlandais qui me refuse maintenant toute forme de défense. La raison? N'ayant pour toute ressouce que le RMI, je suis obligée d'avoir recours à l'aide juridictionnelle européenne, qui m'a d'ailleurs été accordée. Mon avocat du moment m'a laissé tombé parceque je ne peux faire face à ses honoraires (à payer en sus de l'aide juridictionnelle) et il m'est impossible de trouver un seul avocat, en Hollande, qui voudrait bien reprendre mon affaire (seulement en contrepartie d' honoraires versés "sous la table"....)
Après avoir tout essayé, en France comme en Hollande, le Ministère de la Justice, Place Vendôme, m'a conseillé de déposer une requête auprès de la Cour Européenne de Justice des Droits nde l'Homme....
Je ne me fais aucune illusion quant à l'aide que je peux recevoir des avocats français s'occupant d'affaires internationales, ils ne sont pas différents de leurs collègues néerlandais. Leur moteur, c'est l'argent. Les institutions gouvernementales françaises brillent également par leur abscence : défendre un citoyen français qui se retrouve sans aucun droit de défense dans un pays européen (les Pays-Bas) ne les intéresse pas. Le Consulat d'Amsterdam ne m'a été d'aucune utilité et ne se sent pas concerné.
Ces commentaires ne me serviront donc qu'à crier ma frustration et mon désespoir de constater que la Justice n'existe pas, il n'y a que les intérêts financiers qui existent.
Le sens humain, le sens de la Justice, n'est plus d'actualité... Tant pis pour moi!
Elisabeth

13. Le mercredi 31 octobre 2007, 11:08 par madyana

Bonjour Maître,

C'est un SOS que je vous lance, à 1 mois du jugement à la cour d'assise l'avocat de mon frere se desiste du dossier.
En effet mon frére n'est pas un saint, mais depuis l'age de 13 ANS la justice ne lui a jamais fait de cadeau, 1er jeune prisonnier de France, et depuis c'est un acharnement sur mon frére surtout depuis l'affaire des voitures brulées à Meaux avec Monsieur Jean François Copé, là pour cette affaire c'est tres grave et surtout si il se présente aux assises sans avocat, il a déja passé une bonne partie de sa vie en prison il vient d'avoir une petite fille dont il ne verra pas grandir, il a 24 ANS et c'est dur pour lui, il se sent abandonner, ils veulent sa mort.
Voilà je ne sais pas comment vous joindre, si vous avez mon email, vous êtes notre dernière espoir.
Merci.

14. Le mercredi 7 novembre 2007, 10:08 par justeurope

Les dysfonctionnements de la justice française ne sont évidemment pas compatibles avec le respect des Droits de l'Homme mais ceux-ci ne font pas l'objet d'une garantie constitutionnelle et la sauvegarde prévue par la Convention européenne des Droits de l'Homme s'avère mythique au regard des vices de la Cour européenne des Droits de l'Homme.
Le justiciable ne sait donc pas "à quel saint se vouer", si je puis dire, ni quoi faire.
Vos combats dans les prétoires sont sympathiques à beaucoup. Ah ! Si tous les avocats étaient comme vous, le système n'y résisterait pas. Il faudrait sans doute réhabiliter aujourd'hui l'avocat incorruptible qu'était Robespierre, en rappelant bien que celui-ci était contre la peine de mort et que c'est à tort peut-être que la postérité le rend responsable des excès du Tribunal Révolutionnaire.

15. Le jeudi 8 novembre 2007, 22:56 par messad

maitre vergès bonjour ou bonsoir ,je vous ai envoyé un cahier vert sous forme de livre avec mes photo pour vous faire un appel au secours sur ma vie sur paris il ya deux mois un peu près et je n'ai pas eu de réponse depuis et pourtant, je me suis déplacer jusque chez vs j'a vu votre secrétaire qui m'a laissé vos coordonnées et je vais vous rappeler car je vous demande de ne pas jeter SVP Maitre Vergès mon cahier sous forme de livre car je vous l'ai envoyé par lettre recomandé et, cela me coute chèr car je ne perçois ke le RMI et j'ai écrit ce livre sur la cage d'escalier car je viens de me faire voler les clefs de mon studio( par la directrice de gestion locative de la plus grande association de paris dont l'artiste Régine soutient )violemment le jour meme ou je venais de signer mon bail et depuis je me suis retrouver a la rue et sous les ponts avec les enfants Don quichotte et pourtant maitre je vous raconte pas par ou je suis passée pour avoir cette adresse car les agents sociaux du centre d'action sociale du 11ème arr,à l'av. ledru rollin ne m'ont jamais fais de rapport pour etre en relation avec un foyer (à lépoque qd j'avais - de 26 ans .qd je venais de quitter mon hotel insalubre a 457euro par mois et tout mon RMI sensé m'aider pour mes démarches professionnelles et administratif passait dans le loyer et j'ai fui car ce n'était pas du tout mon ambiance: vol,prostitution souri, rat etc.... et je ne trouvais ke des petit boulot précaire et je me lavais au gant toilette et je rinçais mes cheveux avec un saladier dans un lavabo bouché et infect ) et etc... et donc aucun rapport en 6 ans, pour me réinsérer locativement et professionnellement ke du conflit violent avec un manque de respect à mon égard qd je viens leur crier au secours mais plutout ke de la rérogradation au 115 et colis alimentaire et en kel honneur,? a ce jour mr Georges sarre que j'ai attraper au hasard en bas de la mairie pour lui dire de me venir en aide et il a avertit Mme boyer directrice du ccas du 11ème arr de paris et ke moi meme je n'arrete pas de l'alerter par lettre recommander et ki s'en moque royalement et Mr Lallande ,préfet de la région d'ile de france ki lui meme alerter par le Haut commissaire de la pauvreté et par Mr le maire george Sarre n'a rien fait c'est trés grave et JE N'OSE PAS ATTENDRE SA RéPONSE AUX COURRIER ME CONCERNANT car Mr Lallande s'en fou royalement de mon cas il ne s'interesse k'aux riche ca veut dire k'il faut le démissionner car préfet pour rien ????? ET Mr Delanoé ke j'ai été voir à son compte rendu et à qui j'ai remis le meme cahier sous forme de livre avec photo lui criant au secours et de l'aide en urgence voila si je vous contact Mr Vergès c'est ke vous etes HUMANISTE ET UN GRAND HOMME AVANT D'ETRE AVOCAT ET C'EST VOUS KI ME CORRESPOND ET JE NE POURRAI EXISTER qu'a travers Vous et je veux retrouver ma Dignité et mon respect car j'ai tout fais pour m'en sortir j'ai tout quitter pour réussir ,j'ai20 ans de petit boulot précaire et 20 ans de démarches administratif et professionnelles at aujourd'hui il faut que je récupère cet appart car c'est mon avenir et leur role etait de me réinsérer locativement et professionnellement et jusqu'a aujourd'hui mon assistante social Mme Lamy refuse de me faire plusieur rapport pour entrer avec ces structures ;aidez moi Maitre Vergès je vous en suppli et promis vous serez payé et à moins ke votre secrétaire à jeter mon cahier vert ke j'avais écris pr Vs? CAR ELLE M'a dit ke Vs répondez meme si Vs etes trés pris et je voudrais dire ke il est inutile d'écrire au gouvernement de Sarkosy pour les alerter de ma puvreté car il ne répondent jamais à mon courrier et est-ce ke Mr Sarkosy pourrais m'entendre et pourkoi l'opac de paris n'a jamais passer mon dossier à la comission pour l'attribution d'un logement social confirmé par Mr le maire Georges Sarre et Mr LALLANDE ALORS KE çA FAIS 5ANS KE JE ME SUIS CREVEE à m'inscrire???? je ne trouve plus de travail du faites ke je dors dehors j'ai tout fait pour alerter les organismes de réinsertion et aucun ne veut me prendre je vous laisse mes coordonnées je n'ai pas le choix seul moyen de me faire entendre car je n'ai ni avocat et syndicat pour me défendre ET MERCI DE ME CONTACTER ASSOCIATION, etc pour m'aider à m'en sortir car si je passe l'hiver dehors camarade, je risque de mourrir et la france social m'aurra tué car depuis ke mon association m'a violemment volé mes clef ,j'ai frolé la mort depuis 2005 et la je me relève pour reprendre ce k'il m'ont volé car ils ont profité de ma situation précaire et isolée et ils m'ont dit: cours tjrs personne ne t'entendera et t'as les moyens de te faire entendre et le président de l'association n'est pas au courant bien ke j'ai appelé plusieur fois le siège social ????? MON NUMeRO 0613204241 MERCI DE laisser vos messages de soutien et je suis un plus pour la france j'ai un bac+2 et je parle 3 langues et 20 ans de petit boulot et aujourd'hui j'aimerai q'une association francaise me contact pour me réinserer locativement et professionnellement car j'ai tout fais pour m'en sortir et avec mes maigre moyen je n'arrive plus car ceux sensé m'aider m'ont plutout désorienter et rérograder comme dit le chanteur ABDEL MALICK MA PRECARITE C'EST PAS MOI C'EST LES AUTRES CAR POUR FAIRE UN PROJET, FAUT ETRE DEUX SURTOUT QD ON EST PAUVRE CAR si j'avais les moyens, j'aurai acheté ma maison et payer mon métier mais on ne choisi pas sa mère et père merci de me soutenir et de m'aider A BIENTOT CE SITE EST CELUI d'une amie car je n'ai pas d'ordinateur vous pouvez me phoner .

16. Le samedi 10 novembre 2007, 10:22 par Deni2

A l’attention du Tribunal de Grande Instance de Saint Etienne, Messieurs le Juge M. Cuer, Mesdames Poumeyras - Catex, Coupat, Chavand & Mademoiselle Benoit, substitut de M. Le Procureur de la République.

Suite de l’audience Public du Mardi 3 Octobre 2006 à 13 h 30 – N ° du Parquet : 030005670 – N° du Jugement : 2593/2006,
Jugement rendu en date du Mardi 7 Novembre 2006, sans information de votre part de l’ordonnance précitée qui ne m’est pas parvenue.

Je viens de prendre connaissance du Jugement rendu en date du 7 Novembre 2006, par mon Avocate Maître Convers en date du 9 Juillet 2007 (j’ai réceptionné l’ordonnance suite à un coup de fil de mon avocate et ce, en présence d’un témoin ce 9 Juillet 2007).
Suite à ce Jugement je reviens vers vous pour vous signaler de nombreuses erreurs, malgré tout le respect que je vous dois.

1/ Contrairement à vos dires, je n’ai jamais falsifié ni contrefait de chèque, cela a été jugé sans tenir compte des éléments fournis (un chèque signé par son émetteur et rejeté comme insuffisance de provision), en conformité avec les textes réglementaires des Articles L.131-73 ou L.163-6 du Code Monétaire et Financier auquel était joint le certificat de non paiement et que le bénéficiaire du chèque lui permet d’exercer les recours prévus par la législation en vigueur à savoir l’Article L.131-73, et l’article L.131-17 l’endossement du chèque peut être fait même au profit de tout autre obligé, ne constitue absolument pas un délit.
Suite à la 1ère plainte de M. Hamitouche concernant le chèque déposé il a été jugé par le Tribunal de Grande Instance de St Etienne, sans suite en date du 26/11/2003 sous le n°03005670. ????

2/ Le chèque n’a jamais été volé comme le prétend M. & Mad Bag ainsi que M. Hamitouche, mais tout simplement remis pour caution du travail effectué au Maroc pour le compte de M. Bag comme le Tribunal l’a précisé en accord avec M. Hamitouche.

A ce sujet comment se fait t-il (voir le courrier de Mad Bag remis à la Cour qui précisait que celle-ci avait le chèque dans son bureau et avait appelé M. Hamitouche fin décembre 2002 ils ont sorti le chèque pour le remettre à M. Hamitouche. Malgré cela, le chèque avait été soit disant subtiliser à leur insu à un certain moment de la journée tout en précisant bien qu’il y avait beaucoup de mouvement ce même jour ???? Messieurs les Présidents, comment peut-on m’expliquer que ce chèque avait disparu, alors que je me trouvais encore fin Décembre 2002 au Maroc et que ce chèque étant en ma possession depuis et avant mon départ en date du 11 Décembre 2002 et de mon retour en date du 11 Janvier 2003. Je n’ai jamais remis les pieds dans le Garage de M. Bag depuis mon départ au Maroc.

Conclusion : M. Bag a contacté M. Hamitouche, fin Décembre 2002 pour lui remettre son chèque, et depuis fin Décembre 2002, M. Hamitouche n’a pas déposé de plainte. Celle-ci a été effectuée que le 13 Mars 2003. Cela lui a pris 2 mois, de plus il n’a jamais récupéré le courrier en recommandé avec accusé réception que je lui avais avait adressé et celui-ci est resté en Poste pendant 15 jours. Il a déclaré à la Cour qu’il n’avait pas eu le temps !!!
M. Hamitouche reconnaît avoir bien signé ce chèque (Voir courrier de l’avocat en date du 21 Octobre 2005) alors que soi-disant il aurait réglé son véhicule Safrane en « liquide » !!!! Où est la Facture avec la mention règlement en liquide ??? Pourquoi n’avoir pas récupéré son chèque lors du payement en liquide ??
(Est punie d’une amende de 15 000 £ le fait de méconnaître les obligations prescrites a l’Article L.112-8, infractions relatives à la prohibition du paiement en espèces de certaines créances). Enregistré de la facture à la même date au compte du garage alors que le véhicule a été vendu bien avant cette date.

Lors de la confrontation avec M. Bag à la Brigade Financière en présence du Capitaine de Police Cuadrado, M. Bag n’a pas voulu signer sa déposition, alors que devant le Capitaine il ma traité de voleur et de violeur, voire même menacé. J’ai été obligé d’effectuer une main courante sous le n° 2005/024272 sur le conseil du Capitaine Cuadrado en date du 10/10/2005 à 10 h 06, au commissariat de Firminy, j’ai déposé plainte. A ce jour pas de nouvelles ! La Justice n’a toujours pas jugé le comportement de M. Bag ?? Ma mort aurait arrangé tout le monde.
La concubine de M. Bag n’a jamais été présente comme elle a prétendu le jour de mon agression. Quel était son emploi du temps ?

3/ Je constate tout simplement que vous m’avez jugé sur aucun fondement, que le chèque déposé par moi-même avait été rejeté pour insuffisance de provision, ni pour vol ni pour falsification. J’avoue ne pas comprendre ! Je précise qu’avant de déposer le chèque j’ai avisé le service de la Brigade Financière qui m’ont donné leur accord pour déposer ce chèque. Que mon Travail étant nullement un travail simulé ni au noir, vous n’ignorez pas que dans le cas de recherche d’emploi selon un arrêt rendu récemment par la Chambre Sociale de la cour de Cassation, un salarié qui crée son entreprise peut continuer à percevoir les allocations de chômage ou RMI tant que l’activité de cette Société n’a pas effectivement commencé, l’Assedic d’Auvergne soutenait que la création d’une entreprise était une activité qui ne permettait plus au chômeur de se dire ‘’demandeur d’emploi’’, mais la cour de Cassation a jugé que les démarches accomplies en vue de création d’une entreprise constituaient des Actes positifs de recherche d’emploi. Les dépenses ont été en premier ressort réglé par mes deniers personnels, j’ai vendu mon véhicule pour effectuer cette démarche, car dans cette histoire et à cette période je n’avais plus rien. J’ai préféré gagner mon pain tout seul, et je vous souhaite de ne pas connaître ce type de difficultés et que mon passé est un exemple de respect. Si vous pouvez vivre avec 378 £ par mois sans emploi depuis plus de 6 ans, être tributaire du RMI, et d’avoir la malchance de rencontrer que des escrocs, alors donnez moi la solution, j’ai aujourd’hui 59 ans, il me manque des trimestres pour ma retraite mais cela n’intéresse personne car tout le monde sans fout complètement. Messieurs Les Juges je n’ai effectué aucune escroquerie.

4/ Ou en est l’affaire concernant ma déposition de témoignage auprès de la Brigade de Lyon ‘’ S.R.P.J. de Lyon ‘’concernant les ventes de véhicules par M. & Mad Bag à M. Abderaman dit Robert Richard Antoine, dont les véhicules ont explosés aux Maroc et fait des victimes innocentes, les véhicules ont été vendus par le Garage Bag et remis a celui-ci, alors qu’il été déclaré à la Préfecture comme étant en destruction ainsi que la carte grise. Où en est l’honnêteté de M. Bag, de sa Concubine et de son acolyte d’Hamitouche ??

Je vais effectuer un rapport au Journal de Casablanca à M. Mounir Omar concernant cette affaire non suivie et qui laisse ces personnes continuer à vendre des véhicules sans contrôles.

4/ Suite à votre délibéré vous précisez que M. Denis étant de nationalité Algérienne, alors que je suis de Nationalité Française comme le précise ma carte d’identité. Je pense que j’ai acquis ma nationalité par mon travail et mon intégration total a mon Pays qui est la France, je suis citoyen Français, et je possède ma carte de l’armée Française, je suis réserviste et apte a tout emploi.

Contrairement à vos commentaires, je n’ai pas ‘’ traîné ‘’ mais tout simplement de me préoccuper de vivre et de pouvoir manger, car j’ai toujours fait confiance à la Justice, mais malheureusement celle-ci ne me la rend pas du tout. Depuis l’année 2000, j’ai perdu mon entreprise suite à l’escroquerie d’un employé dont le préjudice a été évalué à plus de 80 000 £. Aujourd’hui, celui-ci étant relaxé, je suis à nouveau scandalisé car le Jugement rendu à Roanne a considéré qu’il avait escroqué ma Société et non M. Denis. OU EST LA DIFFERENCE ? J’avais vendu ma maison pour créer cette société et créant ainsi 7 emplois avec mes deniers personnels, je suis aujourd’hui en appel a Lyon. Ce n’est pas terminé, en date de 1995/96, j’ai mon employeur qui a imité ma signature et faux en écriture sur un contrat pour échapper au payement de mes indemnités s’élevant a plus de 6000 £. Au procès, j’ai été surpris de constater la peine pénale pour imitation de signature et faux en écriture était vraiment une peine de principe, loin de la prison. Dans ce même procès deux certificats de témoignage n’ont pas été condamnés alors que le document précise que dans le cas de fausse déclaration ceux - ci seront condamnés avec sévérité, mais rien de tout cela (Dossier en ma possession). Vous comprendrez ma déception, alors ou est la justice a deux vitesse, que je continue malheureusement à croire.

Je suis en colère, oui en colère de constater que cette histoire de chèque déposé en toute légalité avec le consentement de M. Bag & et de son acolyte M. Hamitouche, en accord avec la Brigade Financière de Saint Etienne dont les explications et les raisons avaient été données. Après les deux rejets successifs et étant dans mon droit, j’ai pris un Huissier Maître Grimand pour faire valoir mon paiement, ce qui m’a occasionné un coût de plus de 1045.58 £ réglés par un ami que je doit rembourser, mais malgré cela vous m’avez infligé une peine de 6 mois d’emprisonnement en sursis à l’exécution de la peine et mis à l’épreuve pendant 2 années et d’un paiement de 1500 £ + 800 £ + 90 £ soit au total + frais d’huissier = 3435.58 £ qui va encore me remettre dans une situation précaire dont je vous laisse les seules responsables. Et aujourd’hui ma vie n’a aucun sens.

Je vais adressé une copie de ce courrier et du jugement a Madame La Ministre Rachida Bati, qui j’espère comprendra mon désarroi et ma lassitude, car dans cette affaire je suis le pigeon de service, dont la justice a encore fait une erreur que j’espère récupérable. Car aujourd’hui je suis fatigué de tous ces procès qui ne m’ont rien apporté si ce n’est que des soucis et de la perte de temps alors que je respecte la Justice profondément.

Dans le cas de non respect de mon droit, je demande le pourvoi en cassation de ce jugement, le règlement du chèque de 10.000 euros plus les frais tout en précisant bien que le dit chèque a bien été signé pour son émetteur et titulaire du compte. Malgré tout, il a fait l’objet d’une rejet pour défaut ou insuffisance de provision, au lieu de chèque volé et falsifié en conformité avec les textes réglementaires des Articles L.131-73 ou L.163-6 du Code Monétaire et Financier et suivit de certificat de non paiement et que le porteur du chèque lui permet d’exercer les recours prévus par la législation en vigueur a savoir l’Article L.131-73.

Recevez Monsieur & Madame les Juges mes respects les plus respectueux. --------------------------------------------------------------

17. Le samedi 17 novembre 2007, 01:05 par samir

bonjour maitre
je suis de nationalitè algerene.ma fille est victime du trembelement de terre qui a secouer l agerie en 2003.il sagi de la petite yousra qui est restè 40heure sous les decembre alore quelle avez 28 moi.secouru par les homme formidable de ponpier francais de la caserne de brignole de marseille.
les image du sauvetage de yousra en fait le tour du monde et compris dan les media francai dan j ai fait une emission de solidaritè sur une chaine publique .beaucoup de dent en etè recoltè.ma fille a etè amputè de son bras guauche .aujordhuit je tien a faire appele a vous car une association francaise tres conu a recoltètè ses fond et a refusè de m aider a optenir une prise en charge afin de suivre yousra medicalement en france .un respensable de cette association ma meme menacè de portè plainte contre moi pour arcellement alore que moi le pere a yousra lui demandè de laide .se jour la je ne loublirai jamais .se qui est sur s est qu il on utilisè la soufranse de ma fille pour but de recoltè des fond.jai ma possesion l article du paris match et des photos et la cassette de lemission ou il ya eu mon passage .mon combat et pour ma fiile .et dire qu on na pas le droit dutilisè la soufrance dun enfant ou un malheure dune famille de cette maniere . .je vous signale que ma fille a aussi perdu sa mere et son frere de 06 an et 10membre de sa famille maternelle
merci maitre de nous aider a rendre le sourire a ma fille qui a aujourdhuit 07 an

18. Le lundi 19 novembre 2007, 07:55 par anonyme

Suite du post précédent, uniquement pour vous donner mon adresse e-mail et préciser que j'ai versé près de 3000€ à Me Florand, je sais qu'il a une grande admiration pour vous (dans son bureau, un dessin vous représente, façon Alfred Hitchcock !), mais que je n'ai pas eue l'aide attendue, ce que j'attendais, la synthèse de mon dossier (diffamatoire).
Je ne comprend pas son attitude et le croyais à l'abris des pressions, je ne sais quoi faire, je vais finir par mourir de tout ça et dans l'indifférence générale, je suis épuisée,je n 'arrive pas à trouver les mots convainquant...
Mon nom est Laure Galant, je vous prie de ne pas mettre ce message sur le site car je préfère rester anonyme.
Merci
Sincères salutations

19. Le mercredi 21 novembre 2007, 12:19 par MIMI

Cher Maître ,
Je ne sais pas si vous lirez mon desespoir en cette justice qui ce veut juste et vrai . Une justice cree par l homme ,ou pouvoir et argent reste leurs seules motivation .
Vous etes de ceux en qui nous pauvres gens , pauvres d esprits pouvons encore croire .
Je n ai rien a vous demander , je suis une femme de peu d'instruction , mais je souhaite de tout mon coeur que d autres maîtres Verges comme vous poursuivent sur la même voie .
Vous avez encore de nombreuses annees a vivre, mais ne nous laissez pas sans successeurs dignes de porter cette veritee, et de croire encore un peu en la justice humaine .
MERCI pour votre travail .
MERCI D'ETRE LA .

20. Le lundi 26 novembre 2007, 12:10 par ANET

Bonjour Maître, j'ai été victime d'un homme malhonnête, sans papier qui a abusé de ma confiance, escroquer, pour arriver à ses fins. Aujourd'hui je suis endettée jusqu'au cou et est la charge de notre fils sans passion!
Je vous en prie aider moi, SVP maître, j'ai confiance et j'espère en vous!

A très très vite

21. Le samedi 1 décembre 2007, 15:49 par ARMENANTE

MARSEILLE – DECEMBRE 2007 –

Communiqué de presse : qui démontre
- Résumé d’un Complot en bande Organisée

- Un dossier qualifié d’explosif par mes Avocats !



- DREYFUS + CLEARSTREAM + OUTREAU = Richard ARMENANTE

Richard ARMENANTE
Auditeur IHESI/INHES (Institut National des Hautes Etudes de la Sécurité Intérieur et de l’intelligence économique , Ministère de l’Intérieur)
Ingénieur ,Ancien Adjt Au Maire de Marseille(délégué à l’économie),Dirigeant de Stés. Mandataire de Justice Ad’hoc
Fax :0825 24 31 61- Portable : 06.88 73 45 04 –Tél : 0491421823– E Mail : richard.armenante@aliceadsl.fr

« Ce ne sont pas seulement ceux qui font le mal qui rendent notre société infernale. Ce sont aussi ceux qui regardent, laissent faire et n’assument pas leurs responsabilités. Albert EINSTEIN. »

« Une injustice qu’on voit et qu’on tait, on la commet soi-même. »
Les dysfonctionnements judiciaires sont une affaire grave pour le Pays

En bon citoyen, à ce stade de ma réflexion, il m’apparaît, important de toujours devoir préférer les écrits qui sauvent aux écrits qui plaisent.

Oser combattre peut apparaître aujourd'hui une entreprise vouée à l'échec tant la fracture de notre société est grande.

Mais, La vérité ne peut se laisser enfermer, elle vous rend libre !



Marseille, 8 décembre 2007 Richard ARMENANTE attend toujours la vérité et les questions reviennent, comme un incessant tourment. Combat qu’il pense être celui de tout un chacun. Son sentiment se fonde en particulier sur les derniers remous qui ont fait vaciller ce qui est inscrit au fronton de nos institutions républicaines. La justice française n’est plus un moteur économique (Le Temps c’est de l’argent !)
Si nous ne modifions pas le fonctionnement de notre justice, nous nous préparons, ainsi à vivre de nouveaux désordres sociaux et économiques, qui une, fois de plus, nous ferons faire du surplace démocratique et consacrer le gâchis de nos potentiels."La France est un des plus grand restaurant du monde, le repas est un des meilleurs, mais le service laisse à désirer"
« Les Politiques, Les Elus, Avocats, Magistrats, Journalistes, Syndicats doivent mettre au banc des accusés les«Loups Hobbistes » qui agissent à l’encontre des normes fondamentales et la morale et des Lois Républicaines. Il faut dire qu’ils sont rares ceux qui possèdent les ressources nécessaires de résister à l’autorité et à l’argent, car quand il y a de l’argent comme par enchantement certains partagent tout à coup la même religion. On a vu souvent que des Hommes de pouvoir paraissent vertueux, faute d’occasion pour se démentir, mais qu’ils ont renoncé à l’Honnêteté dés que leur vertu a été mise à l’épreuve»
La France une « RI-POUBLIQUE » bananière (comme la juge Eva Joly l’a confirmée) !

UN HOMME, UN COMBAT, Fils de résistant de la dernière guerre 39-45, Auditeur et expert INHES, Ancien adjoint au Maire de Marseille, à l’Economie, de 1989 à 1995, Président Directeur général du Groupe SPMP RIVIERA (transformation des matières plastiques et vente de produits finis), 250 personnes, 25 M€ de CA dont 20 % à l’export en 1996 , un savoir-faire qui le positionnait leader en Europe et au-delà (USA, JAPON, AUSTRALIE) avec + d’une centaine de brevets mondiaux, plus de 20 marques déposées. Un groupe florissant, des profits net de + 1million d’€ en 1995.
De 1997 à 2002 Richard ARMENANTE atteint par une maladie grave n’a pas pu durant cette période se défendre sérieusement face à ce complot en bande organisée. Sa famille et amis (2500 personnes), ont décidé en 2003 de soutenir toutes ses actions (en créant une association de défense).
Pour que La justice soit rendue à Monsieur Richard ARMENANTE, doit-il en venir aux armes, « citoyens » ,ou suivre la voie démocratique ?

DE BONS ACTEURS POUR UN MAUVAIS SCENARIO – Décisions, rétractations, hésitations, sanctions, questions sans réponse, la liste serait encore longue. Dépositions inutiles, absences de débats contradictoires ; désormais, l’obsession demeure « faire éclater la vérité ».
« Un contrat Mafieux contre Richard ARMENANTE »=
-Un dossier dépaysé de Marseille par des Magistrats à Aix en Provence en juillet 1996 , mis entre les mains d’un Administrateur Judiciaire Guy MARIANI à qui ils ont confié la Mission de détruire Richard ARMENANTE par tous moyens. Guy MARIANI (multi récidiviste) Cet administrateur judiciaire condamné trois fois à de la prison de 1970 à 1996 sera condamné à nouveau à la prison ferme pour 5 ans en 1998, puis relâché à mi-parcours en 2001, pour faux en écritures et autres malversations, à l’issue d’une instruction longue de dix sept années. Guy MARIANI ne pouvait pas administrer Le Groupe de Richard ARMENANTE du fait de ses multiples condamnations et du contrôle judiciaire en cours.
- Guy MARIANI, aux ordres utilisera tous les moyens pour nuire à Richard ARMENANTE par de multiples plaintes et menaces, détruisant en particulier des documents à décharges (favorables à Richard ARMENANTE )et outrepassant ses pouvoirs ; sans que la Justice n’y trouve rien à redire ?
- Comment certains Auxiliaires de Justice dont certains ont été menacés par guy MARIANI, et un Avocat Maître Gilbert COLLARD, peuvent-ils se permettre de ne pas respecter les Droits élémentaires de notre République et les Droits de l’Homme ? Délit de corruption passive ?
Cliquer pour voir un résumé des pièces.
Vous pouvez cliquer le lien pièces jointes pour accès rapide=
10 Pièces jointes

-LES REPONSES DU MINISTERE DE LA JUSTICE et des Services judiciaires et de l’Administration de la République :

Adversatives à l’encontre de Richard ARMENANTE ; et Clémentes à l’égard de Guy MARIANI (multirécidiviste) ?

- Fort Heureusement, Richard ARMENANTE a conservé des documents et preuves irréfragables, il repoussera toutes les accusations et tous les dossiers(sauf un) seront classés sans suites. De 1997 à 2001 aucun Juge d’instruction, ni Magistrat ne daigneront écouter Richard ARMENANTE. Il sera relaxé en 2001 sur une accusation au sujet de la TVA. Mais le Parquet et la D.G.I. feront appel de cette relaxe et Richard ARMENANTE sera condamné en 2002. Richard ARMENANTE entreprendra un pourvoi en cassation car des témoins n’ont pas été entendu à la barre et des preuves ont été exclues curieusement de la procédure. La cour de cassation rejettera ce pourvoi avec célérité en 2003. Une action auprès de la cour Européenne CEDH est entreprise, mais l’avocat à qui Richard ARMENANTE avait confié le dossier décède en 2004. Richard ARMENANTE décide avec sa famille de confier le dossier à Maître Gilbert COLLARD qui non seulement ne se constituera pas mais ne fera aucune action auprès de la cour européenne CEDH (pas un seul courrier). Des actions en responsabilité sont en cours contre Gilbert COLLARD. La CEDH clôture le dossier en 2006 en indiquant que le dossier étant vide et de plus que Maître Gilbert COLLARD ne s’est pas constitué, ils ne peuvent que classer le dossier sans suite.

-Richard ARMENANTE obtient non sans mal d’être nommé MANDATAIRE DE JUSTICE AD HOC en 2001 et 2002 du Groupe SPMP Riviera, retrouvant ainsi des marges d’action,

-Plaintes CPC déposées par Richard ARMENANTE : le 24 décembre 1999 (instruction depuis 8 années ??), le 5 mai 2006 et le 2 novembre 2006 ; pour escroquerie, abus de confiance, détournements....etc., contre Guy MARIANI et ses complices, De 2003 (date du dépaysement de la plainte du 24 décembre 1999 à Aix en Provence ?) à 2007 aucun Juge d’instruction ni Magistrat ne daigne écouter Richard ARMENANTE.
-Richard ARMENANTE entreprend des Recours=
a) en préparation auprès de la Cour Européenne, en 2007, sur tous ces dysfonctionnements judiciaires.
b) indemnitaire et dénonciations des dérives auprès du Président de La république, Ministre de La Justice, Ministre des Finances, Elu (Sénateur Maire de MARSEILLE).
c) indemnitaire auprès du Tribunal Administratif c/la DGI, et du TGI c/Guy MARIANI, et de la cour de cassation c/caisse sociale CIPC MEDERIC,
d) auprès du Tribunal de commerce, pour récupérer les 4 millions d’€ au profit du Groupe SPMP Riviera (sommes actuellement à la Caisse des dépôts et consignation), pour paiement de Subsides et honoraires pour ma situation de Mandataire de Justice AD HOC.



DES SOMMES ET UN GACHIS QUI DONNENT LE VERTIGE : L’argent volé pendant 30 ans par Guy MARIANI multirécidiviste et ses complices, c’est aussi le votre, + de un milliard d’€ direct et indirect en 30 années sur l’économie ; et en 3 années 20 millions d’€ détournés, un article de Libération de 1999 indiquait déjà + de 15 millions d’€ détournés !
Vous pouvez cliquer le lien pièces jointes pour accès rapide=

10 Pièces jointes


LES MOTS POUR LE DIRE :

Richard ARMENANTE a toutes les preuves et témoignages irréfragables (voir les liens internet ci-dessous) de ce complot en bande organisée qui est une réalité digne d’un passé révolu. Sa famille, lourdement éprouvé, revendique sa réhabilitation. Quatre nouveaux avocats ont été saisis depuis, chacun travaillant sur des axes différents, mais complémentaires.

Je vous invite à lire l’exposé et le résumé ainsi que les liens Internet (que je vous joins) ou se trouvent toutes les justifications de mes accusations.



Mon Avocat et moi-même sommes à votre disposition pour toutes explications ou informations dont vous auriez besoin.
Je vous remercie par avance de l’attention particulière que vous accorderez à mon dossier ;
Je vous remercie de l’attention que vous réserverez à ce courrier et courriel :

J’espère votre soutien indéfectible !/ J’attends votre appel !/ j’attends de vous lire !

Dans l’attente de vous lire ou de vous rencontrer, je vous prie d’agréer, L’expression de ma reconnaissance et ma considération la plus distinguée.

Richard ARMENANTE.


Ne pas oublier la plainte du 24 décembre 1999 qui a révélé les 130 millions de détournement en 3 ans, le dossier fiscal et la requête indemnitaire en particulier.« détournement de 1 milliard d’€ en 30années directement et indirectement «

Bienvenue

RAPPEL : Liens « Internet » démonstratifs



PJ : Je vous invite à lire les sites ci-dessous

Vous pouvez consulter ce site et voir les dernières informations et en fin de ce communiqué aussi: Un complot en Bande Organisée , Pourquoi je me Bats et copie articles de presse ; Vous pouvez cliquer le lien pièces jointes pour accès rapide
injustice.aliceblogs.fr
10 Pièces jointes

- Vous pouvez consulter ce site et voir les dernières informations sur Richard ARMENANTE : plaintes, Témoins, Presses …etc., en bas de la page du site :

have-it.com/denonciation/...

Vous pouvez aussi taper dans google.com la phrase de recherche suivante : »affaire armenante »

Où, Tribunal de commerce Aix en Provence et cliquer sur le lien DENONCIATION.com



-Je vous invite à lire les réactions sur un des articles de presse «LIBERATION» sur Richard ARMENANTE

www.liberation.fr/actuali...

A Marseille, le règlement de comptes repart de zéro
Dans une affaire de liquidation, un témoin dévoile la malveillance d'un ex-administrateur d'Aix lié au tribunal de commerce phocéen.

-Si le lien ne s'ouvre pas, copiez l'url :
www.liberation.fr/actuali...

dans la barre d'adresse de votre navigateur.





-Je vous invite à lire les réactions sur un des articles de presse « 20mn » : sur Richard ARMENANTE

www.20minutes.fr/articles...

www.20minutes.fr/articles...

www.20minutes.fr/recherch...

www.20minutes.fr/articles...

www.20minutes.fr/articles...



-Rappel Site pour votre totale information et curiosité sur Richard ARMENANTE ou vous pourrez lire= Qui suis-je , CV , Pourquoi je me bats, Le Résumé et l’Exposé de mon histoire (Complot et escroquerie en bande organisée)

richardarmenanteinterpell...


22. Le dimanche 3 février 2008, 10:17 par corinne jaussaud

TRÈS TRÈS TRÈS URGENT ET IMPORTANT :
Nous avons besoin de vous tous, en soutien moral, mais aussi et surtout en présence physique lors de la prochaine audience que va subir Corinne JAUSSAUD le Mardi 19 Février 2008 à 14 heures au Tribunal de AUCH.
VENEZ TRÈS NOMBREUSES ET NOMBREUX POUR LA SOUTENIR PAR VOTRE PRÉSENCE EFFECTIVE,

RAMEUTEZ TOUTES VOS RELATIONS QUI HABITENT DANS LA RÉGION MAIS AUSSI EN FRANCE,

POUR DÉMONTRER QUE LES FRANÇAISES ET LES FRANÇAIS NE SE LAISSENT PAS FAIRE,

ET SON CAPABLE D'APPORTER UN SOUTIEN EFFICACE A 4 ENFANTS SANS MÈRE POUR QU'ILS PUISSENT ENFIN VOIR LEUR MAMAN.

CET APPEL CONCERNE EGALEMENT TOUS LES MEDIAS FRANCAIS, TELEVISION, RADIO, PRESSE, ASSOCIATION, ETC. Ils peuvent prendre contact directement avec Corinne JAUSSAUD ici :unefamilleunie@skynet.be


Prévoyez de bloquer votre journée pour vous déplacer en nombre au Tribunal de Grande Instance de Auch
allée d'Etigny - 32000 AUCH
Tél. 05 62 61 67 00 / Fax : 05 62 05 43 26
(plan détaillé de la situation du TGI d'Auch)
(plan d'accès à partir de Toulouse)

MERCI D'AVANCE POUR ELLE ET POUR SES 4 ENFANTS

23. Le samedi 16 février 2008, 00:09 par rokolo

cherche de laide : suite du vol de mon meuble(7000 euros)dans un depot sous responsabilite dun liquidateur, le proprietaire etant decedee, la justice declare que tous est perdu pour moi ,pourtant leresponsable a refusee ,malgre ma demande d enlevement ,de recuperee ce meuble ;qui poura m aider a me retourner contre cette injustice ; 0134311841

24. Le mercredi 20 février 2008, 11:33 par pascal

maitre d içi une quinzaines de jours ,ma famille conponsée de trois enfants allons etres mis dehors ,les autorités compétentes ,non pas excercés leurs devoirs ,comme le prévois la loi refus du bailleur du fsl ? qui réglai pourtant la dettes de loyers aucun es possibilitées de relogement et la liste serais trops longue pour tout y mettre içi l expulson aura lieu début mars et votre aide nous serais précieuses ,pour les modalités ,car pas mal de choses ne se sont pas déroulés selon les lois en vigueur vous etes notre derniers recours ,nous n avons plus rien ,je vous remerçis de votre compréhension

25. Le dimanche 6 avril 2008, 13:22 par homéo

Bonjour Monsieur VERGES,

votre aventure personnelle à une importance pour l'humain ; elle libére de la peur d'ETRE .
Merci de votre précieuse PRESENCE.

Sincére Amitié d'un citoyen des mondes.
Ahmed BOUSEBHA.

26. Le mercredi 11 juin 2008, 17:24 par leclerc patrice

les clients de la société générale doivent t'ils payer pour les erreurs commis par le directoire de cette dite banque ;cela est vrai q'un délai de 7 jours est obligatoire pur une renonçiation d'offre de crédit mais comment un crédit de 177000 eus m'a été accordé alors qu'à la date d'accord ,j'étais payer à la commision et que je venais de perdre 60 % de mes revenus et mon épouse venait de perdre son emploi ;à ce jour nous sommes en surendettement et notre banque nous préléve plusieurs mensualités sans courrier officiel si vous voulliez m'accorer un peu de temps ,je ne crois pas étre le seul dans ce cas ,je suis joignable au 0231927651 ou 0685054399

27. Le jeudi 26 juin 2008, 21:17 par chris34280

Et dans l'attente, je veux y croire, plusieurs famillles sont comme moi dans l'attente, puisque cela conserne plusieurs adolescents, nous voulons nous porter partie civile dans cette affaire et vous êtes le seul avocat qui puisse nous aidre, en qui je crois dans ce genre d'homicide.
vous pouvez me contacter au 06.75.34.84.85 merci d'avance.

28. Le lundi 4 août 2008, 18:14 par NICOLE

Moi aussi je souhaitais l'aide d'avocats, j'en ai vu trois, j'ai écris au procureur de la république, j'ai eu des réponses, c'est honteux de la part de gens de justice! tout cela en vain. En France, si on est pas l'ami de quelqu'un d'influent, qu'on est une femme seule, pas aidée. ce n'est même pas la peine de penser, ni à un avenir, ni à faire des projets, de toutes les façons ces messieurs auront toujours raison.
vous savez, il y a une chose que l'on sait bien faire dans ce pays, détruire psychologiquement, humainement une femme. Pire la faire ignorer..
continuer à mettre des gens en direct pour la télévision, les médias, pour tous ceux qui s'amusent avec la vie d'autrui...
Moi aussi j'aurai bien voulu que Maitre Verges s'occupe de mon (dossier inexistant) puisque la justice m'a répondu : pas de témoin !mais moi non plus je n'en ai pas les moyens. J'ai lu ci dessus toutes les demandes de gens en difficulté, quelle honte.
Par contre j'ai pu lire sur un autre site que Bernard Tapie récupérait ces milliards, on est content pour lui....mais de qui se moque-t-on ?

29. Le jeudi 14 août 2008, 10:38 par NICOLE

Bonjour,

c'est bien que ce site existe, mais est-on sur que Maitre Vergès le consulte ?
Merci d'une éventuelle réponse.

30. Le jeudi 14 août 2008, 10:43 par NICOLE

juste un autre commentaire, qui peut me dire à qui il faut s'adresser dans ce pays, quand on est victime d'une injustice flagrante, qui vous pourrie la vie depuis plus de 15 ans. que les gens de cette "dite3 justice vous ferme les portes.
je serais assez curieuse de savoir vos réponses. mais je doute que ma demande soit là encore prise en compte.

31. Le vendredi 15 août 2008, 13:38 par AZIZ

excusez moi, j'aurai besoin de renseignements sur les choses à faire lorsqu une personne usurpe mon identité lors d un controle routier. Si je porte plainte, est ce vraiment un delit ?que risque le responsable ? J ai deja déposé plainte mais la police semble avoir classé et aujourd hui je me retrouve avec une saisi sur compte pour des infractions que je n ai pas commis.

merci d avance

32. Le vendredi 19 septembre 2008, 09:11 par Christine

Maitre, comment vous joindre en direct?
Accepteriez-vous de défendre des militaires du service de santé des armées ?
Problèmes de harcèlement dans le travail, d'acharnement, textes non appliqués ou déviés,agissements contraires à la politique de la défense ( livre blanc ), magouilles dans les concours etc...

33. Le dimanche 28 septembre 2008, 14:03 par rose

Bonjour maitre

Ya t-il une somme limite pour être jugé dans une affaire de détournement d'argent dans une societe, fausses factures,car j'ai tendu la perche à plusieurs organismes mais rien ne bouge . Je suis presidente de cette société et me trouve donc complice sans le vouloir ni profiter de toutes ces malversations . Sont impliqués , dirigeants de grandes société automobiles donc plus crédibles que moi qui n'était que la concubine de la société fraudeuse .Je ne pèse rien et eux se constituent librement un empire en France et à l' etranger .

Respectueuses salutations .

34. Le lundi 6 octobre 2008, 15:39 par DANY

maitre
je suis perdu,car j'ai étais licencier pour harcèlement sexuel.Un directeur manipulateur et menteur ma promis un enfer si je lui donner pas ma démission,il a profiter d'une relation intime que j'avait eut avec une employee quelques semaines avant pour se servir d'elle pour la manipulé pour me licencier. Un homme odieux,d'une méchantée comme j'en n'est jamais rencontré,en plus il n'a pas répecté le protocole d'accord sur le motif du licenciement et les indemnité promis en la presence du
conseiller de la liste du tribunal de versailles cgt
en vue des preuves que j'avais sur la fille en question appels téléphonique et les textos que je recevés.Contant sur votre haute bienveillance pour me sortire d'une affaire aussi dur moralement, car pour le moment je suis en déprimé depuis cette affaire.
MERCI MAITRE JE COMPTE SUR VOUS

Daniel

35. Le vendredi 24 octobre 2008, 21:43 par CHRISTINE

BONSOIR MAITRE VERGES

JE SOLLICITE AUPRÈS DE VOUS UNE DEMANDE POUR UNE AMIE QUI VIENT DE PASSER EN COUR D ASSISE A BORDEAUX POUR NON ASSISTANCE ET DENONCIATION POUR MALTRAITANCE SUR UN ENFANT DE 5ans QUI EST DÉCÉDÉ DES SUITES D UN COUP DE POING QUE SON PERE LUI A DONNE;Mon amie vivait dans la peur et avait peur que sa arrive au fil qu elle avait eu avec lui.
C est un dossier tres complexe et je voudrais que vous jetier un coup d oeil.
C EST L AFFAIRE KOUDLANSKI
JE VOUS REMERCIE D AVANCE MAITRE VERGES

UNE COMPATRIOTE

36. Le mardi 28 octobre 2008, 17:59 par compatriote?

Maître Vergès,

Pourquoi les lois faites par le gouvernement sont-elles bafouées par l'administration française alors que le domaine privé est sanctionné en cas de non respect ? Pourquoi personne n'ose-t-il faire respecter la loi dans l'administration française telle qu'elle est écrite ?

37. Le mardi 28 octobre 2008, 18:13 par compatriote?

Maître Vergès,

Pourquoi l'administration française n'applique pas les lois qui ont été faites par son gouvernement ? Pourquoi aucun avocat n'ose-t-il affronter cet organisme publique en cas de violation des lois par l'administration française ?

38. Le lundi 10 novembre 2008, 23:05 par blizard54

Bonjour maitre mon amie marocaine moi français en instance de divorce nous vivons ensemble depuis janvier avec certificat de concubinage mon divorce traine moi je suis restaurateur je lui ai fait une promesse d'embauche que j'ai transmise au préfet il y a plus de 4 mois et a ce jour toujours pas de nouvelle de celui ci de plus nous avons créer une sci ou elle possède 25% du capital et nous payons touts les mois j'aimerai savoir ci celui ci peut refuser un titre de séjour a mon amie merci d'avance nous sommes vraiment dans la peur de devoir nous séparer que peut on faire

39. Le mardi 18 novembre 2008, 13:34 par BETTY

Bonjour

Je me représente comme on m' a insultée "C' est la violée de Police nationale Sarko paye bien" ou putois. J' attends le délibéré concernant la fausse procédure correctionnelle où je suis mise en cause. Je souhaite simplement dire que le temps m' est compté.La putois comme on me surnomme souhaite avoir le droit d'avoir des soins médicaux convenables. En effet quand vous recherchez la définition de glandes exite également des glandes lymphobe à caractère cancereux et quand vous appuyez votre investigation/ région de prédilection le cou présence de prurit (infection qui fermente) et glandes localisées sectoriellement ( gauche pour ma part), en définitive je suis au stade 2 de l' évolution du cancer qui ne comporte que 4 stades. Au corps médical d' expliquer leur refus de soin non motivé comme je l' ai précédemment dit par une quelconque Raison d' Etat. La base de l' enquête orientée semble trouver et génèse dans la prise en compte de messages téléphoniques non adressées mais enregistrés comme support de notes privées vu la situation d harcèlements aggravés considérée comme un meutre déguisé en suicide et une sorte de "trafic d' influence" de la voisine corbeau qui me déclare dernièrement face à une situation extrème "t' as perdu" perdu quoi?? Elle considère que c'était un jeu apparemment, atteintes à mineure aggravées et situation de maladie!!! L' administration a pour le moins une méthode originale du traitement de personne atteinte de maladie grave!!!Une chose est sûre la maladie ne détruit pas la moralité ni la capacité à réfléchir!!!!

40. Le mardi 18 novembre 2008, 13:58 par BETTY

J' ai omis un détail d' importance, avec tous les éléments communiqués concernant ma santé avec l' appui d' echographie la biopsie était un acte obligatoire, non réalisée. Un autre fait les intervenants à l'enquête savent le caractère médical. Selon des critères sanguins la durée de vie d' un individu peu être raccourcie sans soin.Bien évidemment je me trouve dans l'obligation d'effectuer des démarches médicales à l' étranger. Une personne considérée comme esclave n' a pas de droit civique et autre donc j' espère avoir le droit de quitter le territoire. Emigration choisie

41. Le vendredi 21 novembre 2008, 09:53 par BETTY

Bonjour je vous communique une nouvelle adresse pour éventuelle communication ultérieure.

42. Le lundi 24 novembre 2008, 21:11 par BETTY

Bonjour,
Dans l' attente de l' ordonnance de jugement. Encore insultée aujourd' hui, sur le parking du site du soi disant "domicile" par un agent de la RATP au vu da sa cravatte lors de la conduite de son véhicule particuler. Je tiens à préciser qu'il m' est impossible de déposer plainte. On peut tout se permettre elle est mise à mort par le Préfet de police fonctionne à merveille termes utilisés lors du lynchage en réunion par jets de projectiles. Une mineure en danger par les fantaisies de l' administration on s' en moque sûrement car la mineure est noire, je me pose tous les jours la question. Et la question de taille une mesure d' éloignement n' a jamais été prononcée tout le monde sait le caractère d' harcèlement, ou plutôt du meurtre déguisé en suicide. j' en termine là inutile de dire que l' embargo est toujours d' actualité.La honte.

43. Le dimanche 22 février 2009, 00:21 par joalckiny

monsieur vous reconaiser une certain dans le système de justice de ce pays ,il ni a que l'argent qui compte ,si vous êtes riche, on vous défend, hélas si vous êtes pauvre c'est mon cas ,on vous delesse,il ny a rien a gratter, donc pas intéressant ,jais un problème qui dur cela fait plus de un ans j'ais envoyer des tonnes lettres expliquant mon problème ,et tout le monde s'en fou ,ala différence d'un riche ,ou on aurais régler le problème en 5 minute ,mais je n'est pas de relations , c'est pas ca la justice, la justice défendrez le pauvres comme le riche avec équités mais c'est pas le cas tout ces gent de justice qui sont riches et non pauvres ne vous considère que ci vous avez de l'argent il i a que ca qui compte
un avocat ma dit (vous pouvez payer)non et bien je ne vous défend pas et il ma montrez la sortie du cabinet pourrier vous me defendre gratuitement
e justice a deux vitesse

44. Le mardi 31 mars 2009, 22:26 par hoss

bonjour maître verges-moi je suis coiffure travailleur indépendant j'ai été agresser pare quatre policier lors d'un contrôle routier pour non port de la ceinture aujourd'hui je suis handicapée a 80/100 sans que les policier en question soi poursuivi malgré que la commission de diantologer a rendis un rapport dans ma faveur pouvez vous m'aidiez

45. Le mercredi 8 avril 2009, 20:36 par Aubery

Puisse Maître Verges parcourir ces lignes...

Je me souviens d'avoir pensé à de nombreuses reprises à propos du bourreau torturé que j'ai poursuivi dix années en vain: Pourquoi couvre-ton ses méfaits et l'encourage-t-on par là-même à en commettre d'autres au lieu de me laisser déposer enfin tout ce que je sais et possède comme preuves, soit y compris ce qui serait éventuellement susceptible de le rendre pardonnable non seulement aux yeux d'autrui mais à ses propres yeux? On nous prive de chance de salut...Jamais il ne sortira converti, transformé, prêt à s'ouvrir au monde... A ce compte la, jamais il ne sera prêt à embrasser nos enfants, à mêler des larmes aux leurs... C'est de la faute de ce système qui aggrave les cas au lieu de remplir son rôle... Je pense, oui, que la justice a pour premier devoir d'amener les gens à se réconcilier avec eux-mêmes. Hélas, la corruption fait obstacle, cette corruption qui n'en finit pas de se creuser des galeries qu'il vaut mieux sans glaces... Je me disais, cet homme la (maître Verges)aurait eu à choisir de défendre l'un ou l'autre de nous deux, qui sait s'il n'aurait pas choisi de défendre notre bourreau. Mais certainement l'aurait-il fait sans (pour se donner raison jusqu'à l'absurde au lieu de plaider superbement les circonstances atténuantes de celui-ci) user de trafics de procédures, de pièces, de faits de procédures, d'influence, sans s'abaisser à couvrir ses méfaits et à l'encourager à aller toujours plus loin dans l'horreur ainsi qu'il en aura été...

La question que cela pose est la suivante : Dès lors, qui doit être poursuivi?

La grand-mère paternelle de mes enfants, disparue dans des conditions qui laissent peu de doutes quant à ce qui s'est passé, l'a payé de sa vie... Je me suis moi-même retrouvée en milieu hospitalier... Je sais que je gène... On me l'a suffisamment fait comprendre et sentir...
Aux traumatismes en tous genre il a fallu que ce système épouvantable ajoute non seulement un absolu déni de ce dont nous avions à nous plaindre mais de bonnes doses de diffamation, de propos vexatoires...

Nous sommes, mes merveilleux parents aujourd'hui âgés de 82 ans, mes enfants et moi-même, victimes de déni, d'incompétence, d'abus de pouvoir, de méchanceté imbécile...

D'un côté les preuves à foison. De l'autre l'argent volé...

De quel côté cette pseudo justice? Ecoeurant...

A titre indicatif? Après avoir tenté de m'obliger à passer par un petit avocat payé par lui, pour me réduire au silence et se couvrir (et non se défendre), le père de mes trois enfants a eu l'excellente idée de se faire représenter par une avocate qui se trouvait être "l'ex-épouse" du doyen des juges d'instruction...

J'allais être confrontée à des représentation et assistances abusives, à des faux semblants d'intervention et de retraits, à des interdits d'accès, des menaces et même pire que cela...

Réussissais-je à passer un obstacle? Un autre se dressait aussitôt, encore plus énorme et dense...

Que de preuves...Que d'énormités... Un avocat qui se trouvait avoir été Bâtonnier alla jusqu'à prendre un malin plaisir à me sortir qu'il avait réussi à faire interner sa femme qui était magistrat et à la priver à tout jamais de revoir leur fille unique (pour me faire comprendre je suppose qu'il avait beaucoup de pouvoir).

Toujours dans le même esprit, cet avocat qui allait oser aller jusqu'à m'assister dans le cadre d'un appel abusivement engagé en mon nom alors que je l'avais dessaisi et que je m'étais désisté de cet appel en réalité (...), alla jusqu'à me rétorquer "Vous avez beaucoup à dire en effet! Dommage que vous n'ayez pas de robe!" Ou encore" Nous on fait ce qu'on veut dans les tribunaux, la pluie et le beau temps! Les articles de code on s'en fout!"... "Vous me faite penser à un poisson enfermé dans un bocal!"... Le monstre... Je pleurais...

Mais s'il n'y avait que cela...

J'ai eu des écrits... Nombreux... Dont un comportant entre autres:"Vous savez fort bien que votre représentation est obligatoire pour toute action du ressort du TGI". Or, je me trouvais face à une action qui m'avait tout l'air de n'être qu'un référé déguisé en incident... Comme suite à un précédent référé auquel j'avais déjà été empêchée de répondre...que le motif avait déjà été jugé en appel par exemple et ré-élevé artificiellement, moyennant nouveaux trafics divers...

Parmi la multitudes de preuves écrites, j'ai également eu : "vous risquez qu'on vous enlève votre petit garçon... Est-ce vraiment cela que vous voulez?...

C'était odieux... De qui ça émanait? Je vous le donne en mille... D'un avoué sensé me représenter pour m'avoir été désigné, dont je ne parvenais pas à me débarrasser alors qu'il me faisait très gravement obstacle...et qui se trouvait...avoir un passif de collaboration au soutien adverse...

Je vous le demande: Qui est le plus fautif? Mon adversaire d'origine avec ses complices d'origine ou ces mandataires, pseudos mandataires, magistrats?...

J'ai fini par essuyer des rejets ou non-admissions de pourvoi en cassation...

Que faire ? Je suis épuisée et écoeurée...

Maître, puis-je encore espérer être entendue?... La dernière décision qui m'a l'air incomplète m'a été adressée par courrier simple émanant du dernier avocat à m'avoir fait obstacle, sans aucune indication de voie et délai de recours, ni tampon, ni signature... Cette décision de "non-admission" aurait été rendue en Cour de Cassation le 19 novembre 2008... Je ne sais quelle valeur cela a... Cette décision m'a également l'air bidon...

Un certain nombre d'éléments tendent à prouver que cette affaire n'aurait jamais dû revenir au niveau du TGI comme suite à un appel qui a donné lieu à un arrêt rendu le 27 septembre 2001 à propos duquel je n'ai jamais pu obtenir ce que je demandais dont la grosse de l'arrêt avec la formule exécutoire ainsi que quelques éclaircissements quant à ce qui avait été déposé et communiqué...

Pouvez-vous me dire ce qu'il m'est possible de faire et éventuellement me soutenir dans une action en réparation ? Je sais que vous ne manquez pas d'audace...

Je compte infiniment sur votre réponse...

Très respectueuses salutations.

46. Le vendredi 8 mai 2009, 17:48 par betty

Je ne devais plus revenir sur le site cependant, dans mon affaire, ma fille agée de bientôt 15 ans après les atteintes commises par les effectifs de police commence a avoir des manifestations, au niveau comportementale, dégradantes notamment perte de confiance et d' estime de soi et peur anxiété anormale. Considérant qu'après les atteintes graves commises par des effectifs de police dépositaire de l'autorité, considérant un déni de justice manifeste, considérant une lenteur anormale de traitement procédurale considérant le faux pour but de provocation au suicide de la mère (elle a assistée à toutes les fantaisies institutionnelles), considérant que l'enquête sociale a pour but de détruire la cellule familiale et non la protection de l'enfant considérant in fine que les refus de soins médicaux (cancer) sont liés à l'influence institutionnelle considérant également un racisme communautaire ( dépôt de plainte pour antisémitisme pour camoufler le vrai c'est à dire une provocation manifeste au suicide par abus de pouvoir du Préfet de Police ici, réellement, pour fait constaté de racisme ( fichier Edvige ) considérant que la procédure est manifestement une jurisprudence basée sur l' affect et l' émotionnel plutôt que sur les faits c'est à dire que c'est la personnalité que l'on juge et non des infractions réelles (normal toutes les infractions ont été commises par l'antagoniste judiciaire) et vu la gravité du système du fichier racial policier ( une mineure ne doit pas subir les affres de ce fichier surtout ne pas être considérée comme objet d'enquête de par le Procureur de la République (sous influence???), considérant qu'une remise en question des privilèges liés à certaines Grandes Ecoles est nécessaire quand il s'agit de destruction de l'enfance d'un mineur, considérant 3 gardes à vue pour la même affaire arbitraire ayant pour but d'atteindre la dignité humaine( acte de racisme ) je saisis le juridiction internationale de justice pour atteintes aggravées procédurales de mineure. Et demander au Prefet de Police à quand l'inscription de mineure sur le fichier génocide???

47. Le samedi 9 mai 2009, 10:07 par brigitte

bonjour maitre . voila je suis une mamie inquiete pour mon petit fils il va y avoir un an que ma fille a quittee son concubin avec son petit garçon de 5 ans la derniere semaine etait un calvaire pour ma fille et son petit garçon ,manque de nourriture pour mon petit fils , maltraitance , j ai prevenu les affaire sociaux ,ils ont vecu un calvaire pendant une semaine , en fin de semaine lmon petit fils etait malade et hospitalise d apres le medecin elle l a hospitalise pour une meningite, quand j ai vu mon petit fils a l hopital et voir dans l etat qu il etait j ai du prevenir l infirmiere qu il a ete mal nourri a cause de son pere il etait completement deshidrate pour une gastro pour un petit garçon de 5 ans je ne trouvais pas cela normale ,ma fois le lendemain il a put sortir de l hopital tout amaigrit le pediatre a demande ou elle allait en sortant elle lui a repondu chez mes parents il lui a repondu heureusement sinon il faisait appel au procureur et plaçait mon petit boud chou dans un foyer si elle repartait avec le pere . ma fille a tout de suite prit un avocat pour le JAF, mais j avais vu que mon petit fils que ça n allait pas il faisait des dessin en noir et je lui expliquait qu il allait voir son pere il me repondait toujours non je me demandait pourquoi car il a habite chez moi avec sa mamman pendant 3 mois et demi . mais un jour mon mari regardait un film a la tele un film de violence il n etait pas dans la piece il a entendu crie mon mari n a pas eu letemps de changer de chaine il a vu la scene qu un homme qui frappait sa femme et ila dit a mon mari ça c est papa et il me l a fait aussi et il mettait sa main a son cou la main a son cou je l ai su apres , 2 3 joursapres il s est leve il est venu me faire un calin il avait mit un cordon que l on accroche le telephone a son cou je lui ai dit loulou retire ça de ton cou tu va t etrangle et la il m a repondu papa me l a fait il m a fait mal je lui ai dit quoi il me la repondu et m a dit papi il faut qu il aille l e dispute et va aller en prison j ai laisse passe le temps que je n aurai pas du mais mon petit boud faisait toujours les meme geste papa m a fait ça a ses oncles et la je mesuis dit il fautque je fasse quelques choses j ai demande conseil a mn neveu qui est gendarmes il m a dit de porte plaintes il n est pas trop tard . le lendemain matin j ai appele la gendarmerie il m ont repondu c est trop grave il faut venir avec votre petit fils votre fille et vous la plainte a ete depose moi ma deposition d un cote et ma fille de l autre et mon petit fils a ete interroge une semaine apres par des gendarmes specialises ma deposition celle de ma fille concordait mais on ne savait pas comment cela c etait vraiment passer et un jour mon petit fils m a explique comment ça c est vraiment passer ça ma fait un choque si ma fille ne serait pas arrive a temps mon petit boud serai mort et ma fille aussi quand j y pense ça me rend malade .voila ma fille vient de passer devant le jaf monsieur a le droit de voir son fils cause d attestations calomnieuse et inverse les roles ma fille s est toujours boen occupe de son petit garçon . elle est passe le 9 avril 09 le rendu a ete fait le 23 monsieur a ete mit en garde a vu le 29 avril le courrier a ete date du 30 avril en precisant qu en attente de la plainte en cour pour enzo c est un meli melo a rien ne comprendre on ne sait rien pour la garde a vue comment faire le petit a peur de son pere pour lui il va alle en prison je ne sais pas comment vous expliquer il a de la haine envers son pere ce n est pas possible de l entendre dire qu il ne l aime pas et qu il ne veut plus le voir il a eu son petit coeur meutri on ne sait plus quoi faire ,pourquoi la garde a vue n est pas passe avant car devant le jaf il a menti doit on donner un petit garçon a son pere qu il a souffert le martyr avec sa mamman cause de mensonge des gens qui n ont rien vu de tout ce qu il s est passer j ai peur pour mon petit boud aidez moi et ma fille et mon petit fils a sortirde ce cauchamard salutations brigitte